/news/society

Contre l’homophobie et de la transphobie

Rimouski se pare de couleurs arc-en-ciel

TVA Nouvelles

La ville de Rimouski a trouvé une façon originale de souligner la Journée internationale contre l’homophobie et de la transphobie, mercredi.

Elle devient la première ville au Québec à repeindre quelques-unes de ses traverses piétonnières aux couleurs du drapeau arc-en-ciel de la fierté gaie.

On peut voir ces 11 traverses à 3 intersections, soit à l’angle de l’avenue Cathédrale et de la rue Évêché, de l’avenue Saint-Louis et de la rue Saint-Germain Est, et à l’intersection de l’avenue Belzile et de la rue Saint-Germain Est.

On peut voir ces traverses depuis quelques jours maintenant, mais la ville a confirmé mercredi les détails du projet.

«Grâce à la création de ces traverses arc-en-ciel, Rimouski démontre une fois de plus son ouverture à la diversité. Nous sommes très fiers d’être la toute première ville au Québec à réaliser ce projet qui, de façon originale, contribuera assurément à lutter quotidiennement contre l’homophobie et la transphobie», a dit le maire de Rimouski, Marc Parent, par communiqué.