/regional/homepage

Inondations

Le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie ont été relativement épargnés

TVA Nouvelles 

À l'heure où la très grande majorité des sinistrés des inondations survenues il y a quelques jours dans l'est du Québec regagnent leurs résidences, le directeur de la sécurité civile a dévoilé jeudi son plus récent bilan.

Ce sont 139 résidences qui ont été inondées au Bas-Saint-Laurent et 60 personnes ont été évacuées.

La Gaspésie a été relativement épargnée avec un total de 20 résidences principales inondées et 59 personnes qui ont dû être relocalisées.

Parle-t-on d’une année historique, voire record? «On a eu 20-25 municipalités de touchées au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie. Pour un total d’une quarantaine de municipalités sur 150. On a déjà eu pire que ça. En 2007-2008, on avait le double de municipalités touchées sur le territoire. Il y a eu des événements plus majeurs que ça. On n'a qu’à penser aux grandes marées. Pour les grandes marées, on parlait de 60-70 municipalités touchées», a relaté le directeur de la sécurité civile, Jacques Bélanger.

Paperasse

Pour les sinistrés, l’heure est à la paperasse. Il faudra, pour eux, démêler ce qui est couvert par les assurances ou par le gouvernement du Québec. Plusieurs personnes demandent d’ailleurs de l’aide pour remplir tous ces formulaires.

«On a des gens de l’aide financière qui reçoivent les gens et qui voient les difficultés. Parce que les formulaires du gouvernement, ça ressemble aux impôts. C’est parfois du chinois, même s’ils ont été simplifiés dans les dernières années. Ça peut être compliqué quand on est analphabètes. Nous, ce qu’on demande aux municipalités, c’est que tous les gens qui interviennent auprès des sinistrés fassent un suivi auprès des personnes qui éprouvent des difficultés», a ajouté M. Bélanger.

Dix intervenants psychosociaux sont déployés au Bas-Saint-Laurent pour venir en aide aux sinistrés.

Dans la même catégorie