/news/politics

Maire coupable d'agression sexuelle contre sa secrétaire

Le PQ demande la mise sous tutelle de Baie-Trinité

Agence QMI | TVA Nouvelles

L'affaire Denis Lejeune, ce maire de Baie-Trinité condamné en 2015 pour agression sexuelle à l’endroit de sa secrétaire, a rebondi jeudi à l'Assemblée nationale.

Le député péquiste de René-Lévesque, Martin Ouellet, a demandé au ministre des Affaires municipales, Martin Coiteux, de mettre cette municipalité de la Côte-Nord sous tutelle.

Dénonçant le climat de terreur qui s'est installé, Martin Ouellet a rappelé qu'en octobre dernier, le tiers des citoyens de Baie-Trinité avait demandé au ministre la suspension du maire Denis Lejeune durant les procédures judiciaires ainsi que la mise sous tutelle de la municipalité.

«Caroline, hier, ce qu’elle faisait, c’est qu’elle nous tendait la main. Alors, aujourd’hui, le ministre, ce qu’il peut faire, c’est prendre cette main tendue, sortir la victime de sa noirceur, et lui donner un peu de lumière par les moyens mis à disposition», a dit Martin Ouellet.

Le ministre Coiteux a toutefois refusé d’en arriver à cette solution.

«La tutelle ne règlerait pas ce problème précis, a dit le ministre. Ce n’est pas la solution à ce problème précis. La personne a utilisé son droit d’appel. Il y a un jugement qui a confirmé le précédent, mais il y a encore un droit d’appel qui court jusqu’au mois d’août. C’est malheureux qu’on soit dans cette situation-là. C’est surtout malheureux pour Mme Lamarre.»

Dans la même catégorie