/news/politics

Élection partielle

Début du vote par anticipation dans Gouin

Agence QMI

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Les électeurs de la circonscription provinciale de Gouin, à Montréal, peuvent voter par anticipation depuis vendredi, exercice qui se poursuivra jusqu'au 25 mai, a précisé vendredi le Directeur général des élections du Québec (DGEQ), par communiqué.

Les urnes des bureaux de vote seront accessibles dimanche et lundi, de 9 h 30 à 20 h, tandis que le vote itinérant ainsi que le vote au bureau de la directrice de scrutin sont prévus les 19, 20, 23, 24 et 25 mai. Le jour du scrutin, quant à lui, est prévu le 29 mai.

«En période électorale, nous multiplions les efforts tant pour faire en sorte que les électeurs connaissent bien les modalités entourant le vote (où, quand, comment) que pour les sensibiliser à l'importance d'exercer leur droit de vote. Voter, c'est notre signature en faveur de la démocratie», a souligné le directeur général des élections, Pierre Reid.

Pour pouvoir exercer leur droit de vote, les résidents de la circonscription montréalaise doivent avoir en main une pièce d’identité valide, tel que leur permis de conduire, leur carte d’assurance-maladie ou leur passeport.

13 candidats

L’élection partielle dans Gouin est devenue nécessaire depuis le départ de Françoise David de la politique active, pour des raisons de santé, en janvier dernier.

Treize candidats se font la lutte pour succéder à l’ex-députée de Québec solidaire (QS), dont Benjamin Bélair de la Coalition avenir Québec (CAQ), Jonathan Marleau du Parti libéral du Québec (PLQ) et Gabriel Nadeau-Dubois de QS. Le Parti québécois (PQ) a choisi de ne pas présenter de candidat afin de ne pas nuire à une éventuelle convergence avec QS.

Dans la même catégorie