/news/politics

Embauche d'employés supplémentaires

EXCLUSIF | Plus de déneigeurs au MTQ l'hiver prochain

Alain Laforest | TVA Nouvelles

TVA Nouvelles a appris que le ministère des Transports s'apprête à rapatrier l'expertise du déneigement au MTQ.

Le Conseil du Trésor est sur le point d'autoriser l'embauche de 400 employés supplémentaires au MTQ, dont plusieurs effectueront des opérations de déneigement.

Selon nos sources, le ministère des Transports va reprendre progressivement à sa charge le déneigement de certaines autoroutes, sous sa juridiction, dans les régions de Montréal et de la Capitale-Nationale.

En 2016-2017, 700 sous-contractants ont reçu 200 millions de dollars pour assurer le déneigement de la province.

Nos sources nous confirment que le gouvernement fait déjà des démarches pour acquérir une vingtaine de déneigeuses, afin d'effectuer les travaux de déneigement sur les autoroutes 13, 25 et une partie de la 40, dans la région de Montréal.

«Ça va prendre plus de monde que ça! Je mettrais ça au-dessus de 500 personnes minimalement», estime le président du SFPQ.

«C'est un pas dans la bonne direction», ajoute Christian Daigle. «C'est seulement dommage qu'on attende qu'il y ait un événement malheureux qui se produit et, que ça fait 20 ans qu'on dénonce la situation pour pouvoir agir», conclut le président du SFPQ.

Pas de réserve au Conseil du Trésor

Le Conseil du Trésor est sur le point d'autoriser l'embauche d'employés supplémentaires à Transports Québec

«Il n’y a pas de réserve», soutient le président du Conseil du Trésor Pierre Moreau. «Moi, au fur et à mesure qu'on me donnera la justification technique pour avoir une expertise interne, on va aller dans ce sens-là. Le MTQ souhaite voir augmenter sa capacité d'intervenir dans les travaux d'entretien, on va répondre à cette demande-là, c'est clair», déclare Pierre Moreau

En voie de réaliser son engagement

En 2011, alors qu’il était ministre des Transports, Pierre Moreau s’était engagé à ramener l’expertise pour la construction de routes au MTQ, en embauchant plus d’ingénieurs.

Maintenant qu’il est au Trésor, il est en voie de remporter son pari.

«Depuis 2011, il y a 61% d’augmentation du nombre d’ingénieurs. On est rendu à 707, c’est 341ingénieurs de plus qu'en 2011. En plus on continu des appels de candidatures et on pense atteindre l'objectif de mille embauches à l'horizon de 2018», s’exclame le ministre.

Fier de respecter son engagement, le ministre Moreau souligne que 35% de ceux qui postulent pour obtenir un poste d’ingénieur, on plus de dix ans d’expérience, ce qui confirme le pouvoir d’attraction du MTQ selon lui.

Dans la même catégorie