/news/world

Mexique

Inquiétante disparition d'un journaliste

Agence France-Presse

Un journaliste mexicain a été enlevé par des hommes armés dans l'État de Michoacan (ouest), a annoncé vendredi sa famille à l'AFP, au terme d'une semaine marquée par l'assassinat d'un reporter spécialiste du narcotrafic.

Salvador Adame, propriétaire d'une télévision locale, a été enlevé jeudi dans la localité de Nueva Italia, au centre de cet État en proie à de nombreuses violences liées au crime organisé.

«Il était accompagné de deux personnes, vers 19h (00H00 GMT vendredi), quand des gens armés, cagoulés» l'ont enlevé, a raconté sa famille à l'AFP.

Ses proches, qui ont signalé sa disparition aux autorités, n'avaient pas connaissance d'une menace particulière le concernant.

La disparition de ce journaliste intervient quatre jours après l'assassinat de Javier Valdez, reporter spécialiste du narcotrafic et pigiste de l'AFP dont la mort par balle a suscité une vague d'indignation internationale.

Mercredi, le président mexicain Enrique Peña Nieto s'est engagé à renforcer le mécanisme de sécurité des journalistes et combattre l'impunité.

Il a annoncé que son gouvernement renforcerait les moyens du parquet spécial créé en 2010 pour enquêter sur les crimes et menaces contre les journalistes, dont les moyens n'ont fait que fondre d'année en année.

M. Peña Nieto a également indiqué vouloir étendre les mécanismes de protections des journalistes, un dispositif qui inclut des gardes du corps, des opérations de patrouille et un bouton pour appeler à l'aide en cas d'urgence.

La mort lundi de Javier Valdez, cinquième journaliste assassiné en 2017, s'est ajoutée à la centaine de reporters tués dans le pays depuis 2000.

Selon les ONG de défense de la liberté d'expression, plus de 90% des meurtres de journalistes au Mexique restent impunis.

Dans la même catégorie