/news/culture

Suicide du chanteur de Soundgarden

L'icône du grunge Chris Cornell s'est pendu

Agence France-Presse

Chris Cornell, un des chanteurs emblématiques du rock grunge, retrouvé mort mercredi dans une chambre d'hôtel de Detroit après un concert, s'est pendu, a confirmé le médecin légiste.

Le médecin légiste du comté de Wayne a conduit une autopsie jeudi et a conclu que le décès de l'artiste était dû à un suicide par pendaison, a rapporté un porte-parole des autorités médicales, James Martinez.

À 52 ans, pionnier du grunge dans les années 1990 avec son groupe Soundgarden, Chris Cornell s'est suicidé après un concert au Fox Theater de Detroit, dernière étape d'une tournée américaine de Soundgarden qui s'était reformé en 2010.

Sa veuve Vicky Karayiannis Cornell a cependant affirmé vendredi qu'il n'avait pas l'intention de se suicider.

Selon elle, Chris Cornell, qui a lutté contre la dépression et la drogue toute sa vie avant de s'en éloigner il y a une dizaine d'années, prenait de l'Ativan, un médicament prescrit contre l'angoisse.

«Ce qui est arrivé est inexplicable et j'espère que d'autres examens médicaux nous donneront des détails supplémentaires. Je sais qu'il adorait nos enfants et ne leur ferait aucun mal en mourant de manière intentionnelle», a-t-elle écrit dans un communiqué.

La deuxième femme du chanteur, avec qui elle a eu deux enfants, a expliqué que M. Cornell avait quitté sa tournée dimanche pour la fête des mères. «Quand on a parlé du concert, on a évoqué les congés de Memorial Day et d'autres choses que nous voulions faire», a-t-elle expliqué.

«Quand on a parlé après le concert, j'ai remarqué qu'il mangeait ses mots, il était différent. Quant il m'a dit avoir pris un ou deux Ativan de plus, j'ai contacté la sécurité pour qu'ils le surveillent», a-t-elle précisé.

Chris Cornell, qui avait un autre enfant d'une première femme, avait publié dimanche sur Twitter des photos de fleurs pour la fête des mères qualifiant Vicky Karayiannis, rencontrée à Paris, d'«ange et lionesse».

Une avocate de la famille, Kirk Pasich, a expliqué que l'Ativan pouvait donner des idées suicidaires ou mener à la paranoïa.

«La famille pense que lorsque Chris s'est tué, il ne savait pas ce qu'il faisait, et que des médicaments ou d'autres substances ont pu influencé son geste».

Chris Cornell, dont le registre très étendu de la voix masquait de difficiles combats contre la drogue et la dépression, fut un des pionniers du genre grunge, musique inspirée par le nihilisme du punk et le heavy metal.