/regional/homepage

Haute-Mauricie

Long weekend: c’est la grande rentrée en forêt

Louis Cloutier | TVA Nouvelles

Le long congé de la fête des Patriotes sonne le retour dans les forêts de la Haute-Mauricie pour des centaines de villégiateurs et de pêcheurs.

Sur la route 155, le flot de véhicules traînant des remorques chargées de VTT, d'embarcations, de bidons d'essence, de meubles et de victuailles est constant.

«Je m'en vais ouvrir, mettre le bateau à l'eau et aller pêcher», explique un résident de la région de Granby qui possède un chalet en Haute-Mauricie.

Un groupe de quatre hommes de la région de Bromont est en route vers le Lac-Bouchette pour aller préparer les appâts pour la chasse de l'automne prochain.

«On va aller faire nos salines et après ça on s'en va à la pêche pour le reste de la fin de semaine», dit l’un d’eux.

La halte routière de Mattawin ne désemplit pas. Ce congé constitue la période la plus occupée de toute l'année.

«C'est le bordel», lance Yves Cossette qui ne peut laisser une seconde sa caisse devant laquelle la file se reforme sans arrêt. «On est bien contents. On a du monde. Le monde monte à la pêche.»

Deux hommes venus de la Beauce et de Trois-Rivières avaient été informés que des arbres tombés sous le poids de la neige durant l'hiver bloquaient l'accès à leur camp.

«On n’aurait pas loin d'une centaine d'arbres qu'on va devoir scier», soutient l’un d’eux.

On compte sur le vaste territoire de La Tuque un peu plus de 4000 chalets. Ces villégiateurs s'installent en Haute-Mauricie jusqu'à la fête du Travail, pour certains, et jusqu'à l'Action de grâce pour d'autres.

Dans la même catégorie