/news/politics

Représailles commerciales

Trudeau promet fermeté et détermination face aux États-Unis

Agence France-Presse

Justin Trudeau et le premier ministre irlandais, Enda Kenny, au début du mois à Montréal

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Justin Trudeau et le premier ministre irlandais, Enda Kenny, au début du mois à Montréal

Le premier ministre Justin Trudeau a promis vendredi de la détermination et de la fermeté pour défendre les intérêts canadiens face aux rétorsions commerciales des Américains.

«Nous allons continuer à travailler très durement pour défendre les intérêts du Canada (...) face au caractère injuste des mesures de rétorsion des États-Unis», a déclaré Justin Trudeau lors d'un point de presse à Vancouver (Ouest).

Le président Donald Trump a imposé fin avril des taxes sur le bois de construction importé du Canada et a menacé d'en faire de même pour les produits laitiers.

Puis jeudi, le département américain du Commerce a ouvert une enquête sur demande du constructeur Boeing accusant Bombardier de vendre à perte ses avions aux États-Unis grâce à des subventions publiques.

Sur tous ces dossiers, «nous serons toujours déterminés et fermes» dans la défense des intérêts canadiens, a déclaré Justin Trudeau.

«Sur le dossier de l'aéronautique, nous défendrons toujours les entreprises canadiennes et les travailleurs canadiens», a-t-il ajouté.

La veille, la ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland, qui a également en charge le dossier commercial avec les États-Unis, avait menacé de rompre les contrats du gouvernement canadien avec Boeing.

Jeudi, le gouvernement américain avait officiellement lancé le processus de renégociation de l'accord de libre-échange nord-américain (ALENA), dénoncé régulièrement comme étant contraire aux intérêts américains par Donald Trump.

La négociation entre le Mexique, le Canada et les États-Unis commencera formellement à la mi-août.

Dans la même catégorie