/regional/quebec

Université de Laval

Un chandail qui mesure la fréquence cardiaque

Danny Côté | TVA Nouvelles

Des chercheurs de l'Université Laval ont créé un vêtement intelligent qui mesure la fréquence de la respiration en temps réel. Une nouvelle technologie qui déjà fait jaser à travers le monde.

Simon Bellemare, étudiant en génie électrique, présente le fruit de son travail et de ses coéquipiers du centre d'optique de l'Université Laval: «J'ai dans mes mains le premier prototype du chandail intelligent.»

Un chandail qui semble à première vue plutôt banal, mais les petites antennes sur le thorax sont composées de fibre optique et mesurent la respiration en temps réel.

L'innovation pourrait être utilisée dans le milieu hospitalier, chez les sportifs, ou par les premiers répondants. Par exemple, on sera en mesure d'identifier si la personne fait de l'asthme ou de l'apnée du sommeil.

Le professeur Younès Messaddeq soutient que des tests pourraient être effectués dans des hôpitaux de Québec et un peu partout à travers la planète.

«Le t-shirt est adaptable à la personne. Les nouveau-nés pourraient le porter pendant les premières 24 heures qui sont souvent critiques», ajoute le professeur Messaddeq.

Ce chandail n’a aucune ceinture lourde ni électrodes, seulement de petits capteurs qui transmettent l'information à l'ordinateur ou sur les téléphones intelligents.

Le prototype devra être breveté puis évalué par Santé Canada.

Il a déjà passé l'épreuve du lavage. Vingt cycles à la machine à laver et les antennes donnent toujours la même réponse.

Dans la même catégorie