/news/currentevents

«Ton selfie, garde ça pour toi»

Les jeunes surpris par les graves conséquences du sextage

Andrée Martin | TVA Nouvelles

Les policiers de Québec, Lévis et la Sûreté du Québec ont lancé aujourd'hui une offensive régionale pour sensibiliser les jeunes aux dangers du «sextage».

Via une courte vidéo, la campagne «Ton selfie, garde ça pour toi» vise à sensibiliser les jeunes sur les conséquences que cette pratique peut avoir sur la vie d'une victime, mais aussi les sensibiliser sur les conséquences légales pour celui ou celle qui produit, distribue ou possède de la pornographie juvénile.

Les jeunes que nous avons rencontrés semblaient étonnés de l'aspect légal qui peut découler du sextage.

«Je ne savais pas que posséder des photos pouvait être criminel» a dit l'un. «Je ne savais pas qu'on pouvait avoir des conséquences avec des photos et être arrêté» a dit un autre élève de l'école secondaire Jean-de-Brébeuf dans le quartier Limoilou.

En 2012, la police de Québec a traité un seul dossier lié à la production la possession et distribution de pornographie juvénile dont le suspect est un mineur. En 2016, elle en a traité 21. Plusieurs jeunes ignorent aussi qu'en tant que mineurs, ils peuvent tout de même faire face à des accusations liées à la pornographie juvénile.