/finance/homepage

Firme d’investissement privée

Osisko met la main sur des actifs d'Orion Mine Finance

Agence QMI

ARCHIVES/LA FRONTIÈRE/AGENCE QMI

La compagnie minière québécoise Osisko a annoncé lundi l’achat de larges actifs de la compagnie américaine Orion Mine Finance, une firme d’investissement privée spécialisée dans le secteur minier, pour 1,125 milliards $.

Avec cette transaction, Osisko met la main sur 74 redevances et flux de métaux, dont 9,6 % du flux de la mine de diamant Renard située dans le nord du Québec, 4 % de celui de la mine d’or et d’argent Brucejack en Colombie-Britannique et 100 % du flux argentifère de la mine de cuivre Mantos Blancos au Chili.

Le président du conseil et chef de la direction d’Osisko Sean Roosen a mentionné que cette acquisition «positionnera Osisko comme la société en croissance de premier plan parmi les grandes sociétés de redevances de métaux précieux».

«Cette transaction, qui ajoute une grande diversité à notre portefeuille qui compte déjà sur les redevances de calibre mondial Canadian Malartic et Éléonore en tant qu’actifs clés, permettra d’inclure de nouveaux actifs importants», a-t-il ajouté par communiqué, lundi. Osisko prévoit gagner plus de 140 000 onces d’équivalent en or par année en 2023.

Osisko déboursera 675 millions $ en espèces en plus de fournir 450 millions $ d’action d’Osisko aux propriétaires d’Orion. Afin de financer cet achat, la minière québécoise émettra des actions à la Caisse de dépôt et placement du Québec et au Fonds de solidarité FTQ. La Caisse versera ainsi 200 millions $ et le Fonds 75 millions $.

«Avec ce réinvestissement, la Caisse permet à Osisko, dont l'équipe chevronnée a fait ses preuves sur le marché canadien, d'élargir son portefeuille d'actifs et de se positionner avantageusement sur les marchés mondiaux», a précisé Christian Dubé, premier vice-président pour le Québec à la Caisse.

Dans la même catégorie