/news/currentevents

Noyade évitée de peu à Drummondville

Le petit Tommy a repris connaissance

TVA Nouvelles et Agence QMI

Tommy, un bambin de trois ans qui a échappé de peu à la noyade, samedi soir à Drummondville, a repris connaissance dimanche matin.

Selon les informations obtenues par TVA Nouvelles, les parents de l’enfant ont été capables, plus tôt aujourd’hui, de communiquer avec lui.

Le petit garçon a échappé à la vigilance de ses parents, peu après 16h samedi, lors d’une réception au domicile familial, située dans le secteur de Saint-Nicéphore.

C’est une fillette de huit ans présente à la fête qui s’est inquiétée de la disparition et qui l’a retrouvé au fond de la piscine avant d’alerter les adultes présents sur place.

Le petit a été sorti de l’eau et des voisins ont pratiqué des manœuvres de réanimation, en attendant l’arrivée des secours.

Dangers de l’eau

Aucune barrière de sécurité n’avait été installée autour de la piscine. L’oncle du bambin s’apprêtait à aller en acheter dimanche lors du passage de TVA Nouvelles.

Ce dernier s’est «troublé» de voir à quelle vitesse l’enfant a atteint la piscine lors du drame.

Du côté de la Croix-Rouge, on rappelle que les points d’eau ne sont pas sans dangers et qu’il faut toujours rester vigilant.

«Surveillez vos enfants en tout temps. C’est la première règle d’or», fait savoir la coordonnatrice prévention et sécurité de l’organisme, Sylvie Santerre.

«Quand on a une piscine à la maison, qu’elle soit hors terre ou creusée, elle doit être clôturée. Il doit y avoir une porte et la porte doit se fermer avec un loquet et un ressort de sorte qu’elle se referme automatiquement.»

Rappelons que la majorité des noyades se produise cependant sur dans les plans d’eau naturels. Seuls 10% surviennent dans des piscines résidentielles et des spas.

Dans la même catégorie