/finance/homepage

Entretien de la CSeries à Saint-Hubert

EXCLUSIF | Québec octroie 100 000$ pour une étude de faisabilité

TVA Nouvelles

Le projet de certains ex-travailleurs d’Aveos de voir un centre d’entretien des avions de la CSeries s’installer à Saint-Hubert, sur la Rive-Sud de Montréal, franchit une nouvelle étape alors que TVA Nouvelles a appris que Québec octroie 100 000$ pour mener une étude de faisabilité.

En février dernier, la compagnie Pro-Maintenance Aviation, pilotée par d’ex-employés d’Aveos, proposait d’implanter un centre d’entretien d’aéronefs, dont la CSeries de Bombardier, à l’aéroport de Saint-Hubert alors que l’École nationale d’aérotechnique, qui pourrait fournir de la main-d’œuvre, se trouve aussi à proximité.

L'organisme Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL) avait alors annoncé qu’elle financerait l’étude de faisabilité évaluée à 300 000$ à hauteur de 20% et Pro-Maintenance Aviation comptait sur l’aide du gouvernement pour combler le manque à gagner; une contribution qui est finalement venue.

«Cette étude permettra de préciser et d’évaluer, entre autres, les conditions d’affaires favorables auprès de clients potentiels, d’évaluer le marché et la rentabilité du projet tel qu’envisagé par Pro-Maintenance Aviation», a déclaré le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire.

L’annonce de la contribution de Québec donne espoir aux ex-employés d’Aveos de voir leur projet se concrétiser.

«C’est clair que ce centre-là va voir le jour vers 2019-2020. Oui, il va y avoir certains employés d’Aveos qui vont peut-être se retrouver un travail là, mais il faut surtout penser à notre relève», affirme l’ex-président du syndicat des employés d’Aveos, Jean Poirier.

En 2016, Québec a abandonné la poursuite judiciaire qu’elle avait intentée contre Air Canada après que le transporteur eut procédé à l’achat de 45 avions de la CSeries de Bombardier. Les ex-employés d’Aveos s’étaient alors sentis «sacrifiés» par le gouvernement Couillard, mais l’entente prévoit que l’entretien des nouveaux avions soit effectué dans la région de Montréal.

Dans la même catégorie