/news/currentevents

Leurre d’enfants

La police de Montréal recherche d'autres victimes potentielles

Agence QMI

La police de Montréal recherche des victimes potentielles d’un présumé pédophile arrêté à la fin mai.

Philippe Truchon, 37 ans, a été arrêté le 31 mai et a comparu le lendemain sous des accusations de leurre d’enfant, menaces de mort et harcèlement criminel.

Truchon aurait fait plusieurs victimes dans diverses municipalités de la province, dont Montréal, Mascouche, Terrebonne, Saint-Jean-sur-Richelieu, Saint-Jérôme, Saint-Constant et Longueuil.

«Les enquêteurs ont des raisons de croire qu’il aurait pu faire d’autres victimes», a indiqué la police de Montréal par voie de communiqué, mardi.

Selon ce que l’enquête a permis d’établir, Truchon utilisait les noms Phil Lawrie et Phil Leroy sur Facebook pour entrer en contact avec ses présumées victimes.

Il communiquait également avec celles-ci à l’aide de différents numéros de téléphone cellulaire, dont 438 345-0393 et 514 416-9850.

«Il abordait ses victimes en leur mentionnant être un propriétaire de boutique de vêtements ou d'un bar et leur offrait un emploi comme mannequin ou barmaid», ont révélé les autorités.

La police n’a toutefois pas donné plus de précisions quant à ses agissements avec les présumées victimes.

Toute personne qui aurait été victime ou qui connaît quelqu’un qui aurait pu être victime de Philippe Truchon est invitée à se rendre au poste de police de son quartier ou à communiquer avec le 911 afin de déposer une plainte officielle.