/regional/montreal/montreal

Pointe-aux-Trembles

Panneaux d’acryliques: catastrophe financière pour des propriétaires

TVA Nouvelles

Des citoyens du secteur Pointe-aux-Trembles vivent un véritable cauchemar, alors qu’un problème majeur a été décelé sur le revêtement extérieur de leurs résidences, pourtant construites récemment, autour de 2008.

La problématique semble généralisée pour les unifamiliales situées sur la rue Jules-Huot, dans l’est de Montréal.

Le problème serait lié au revêtement acrylique, qui recouvre 60% de la surface extérieure des maisons.

Des infiltrations d’eau sont survenues dans plusieurs des maisons, et les dommages s’élèvent à plus de 100 000$ pour certains citoyens.

Dans ce quartier, une vingtaine de résidences seraient touchées.

Les propriétaires concernées se demandent à qui la faute?

«Dans certains cas (les travaux) ont monté à plus de 100 000$ étant donné qu’il y avait aussi de la moisissure. Tout le monde se lance la balle, personne n’est responsable. Mais si on a travaillé dans les règles de l’art, comment se fait-il que 80% du quartier ait le même problème, même s’il y a eu 2 à 3 entrepreneurs différents», se demande Lucien Gagnon, propriétaire.

M. Gagnon, qui devra effectuer des travaux d'au moins 30 000$ sur sa résidence, a déposé une mise en demeure, comme d’autres propriétaires aux prises avec ces problèmes sérieux.