/regional/montreal/montreal

Ancienne mission sulpicienne

Le site archéologique de Fort-Lorette protégé par le gouvernement du Québec

Agence QMI 

Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

Le site archéologique de Fort-Lorette, située à Montréal, sera protégé, a annoncé le gouvernement du Québec, dimanche.

Le ministre de la Culture, Luc Fortin, a signé un avis d’intention de classement pour cette ancienne mission sulpicienne établie à la fin du 17e siècle au Sault-au-Récollet, dans l’arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville.

«J'assure ainsi la protection de ce site qui possède un fort intérêt patrimonial à l'échelle nationale en raison de ses valeurs historique et archéologique. En effet, les interventions archéologiques effectuées ont permis la découverte d'une riche collection d'objets témoins associés à la mission de la Nouvelle-Lorette. Ainsi, le site présente un potentiel de recherche considérable», a dit le ministre par communiqué.

Le gouvernement souligne d’ailleurs la découverte de trois tranchées parallèles qui correspondraient à des portions de la palissade de bois du fort. Il croit que «deux de ces tranchées pourraient représenter les murs ouest et mitoyen du fort, ce qui permettrait de le positionner dans son axe est-ouest».