/regional/quebec/quebec

Attaque de la mosquée

Des musulmans de Québec inquiets après l’attentat de Londres

José Laganière | Agence QMI

L'attentat survenu à Londres dimanche soir lorsqu’une voiture a foncé dans la foule devant une mosquée a rappelé de douloureux souvenirs à certains membres de la communauté musulmane de Québec.

Du nombre, on retrouve Mohamed Cabar, qui a reçu deux balles dans la jambe droite lors de l'attentat du 29 janvier dernier à la mosquée de Québec. Rencontré lundi par TVA Nouvelles alors qu’il allait prier sur les lieux de la tragédie, il a fait part de son inquiétude vis-à-vis de ce nouvel acte de violence à Londres.

«C'est triste la violence. On va à la mosquée et on ne sait pas ce qui peut arriver. Il y a beaucoup d'émotion» a confié M. Cabar.

Des membres de la communauté musulmane ont aussi fait part de leur inquiétude aux dirigeants du Centre culturel islamique de Québec, qui tentent de se faire rassurants en rappelant que des mesures de sécurité supplémentaires ont été prises depuis les tristes événements de l'hiver dernier.

Dimanche soir, un homme de 47 ans, Darren Osborne, a foncé devant des fidèles qui sortaient de la mosquée londonienne de Finsbury Park, faisant 11 blessés. Une personne est également décédée sur place, victime d’un malaise.

Dans la même catégorie