/news/techno

Enquête du CEFRIO

Les jeunes sont les plus grands utilisateurs d'appareils mobiles

Agence QMI

Courtoisie

La tranche d’âge de 18 à 34 ans est celle qui a utilisé le plus les appareils mobiles en 2016, selon la plus récente enquête NETendances 2016 du Centre facilitant la recherche et l'innovation dans les organisations (CEFRIO), dévoilée jeudi.

Selon l’enquête, 81 % de ces jeunes possèdent un téléphone intelligent. Il faut dire que depuis cinq ans, ce groupe d’âge est celui qui affiche le plus haut taux d’adoption du téléphone mobile.

Chez les adultes, six Québécois sur dix possèdent un téléphone intelligent, soit une hausse de cinq points comparativement à 2015.

Dans le cas de la tablette électronique, l’enquête constate aussi une croissance. Près de 51 % des répondants disent avoir une tablette électronique, soit une hausse de 5 points de pourcentage comparativement à 2015.

«Les appareils mobiles sont de plus en plus utilisés pour réaliser une foule d’activités reliées au commerce en ligne. Les Québécois s’en servent pour localiser un magasin, rechercher des produits sur le Web, comparer en direct les prix avec des compétiteurs, obtenir de l’information sur un produit, utiliser un coupon-rabais ou accéder à un programme de loyauté», a expliqué Claire Bourget, directrice principale de la recherche marketing au CEFRIO.

L’enquête indique d’ailleurs que près de la moitié des adultes québécois ont réalisé au moins un achat en ligne au cours de l'année 2016 sur leur appareil mobile. Chez les 25-34 ans, le chiffre monte à 67 % avec le téléphone et 64 % avec la tablette.

«Cependant, l'ordinateur demeure toujours le moyen le plus utilisé par les cyberacheteurs québécois pour faire des achats sur Internet», précise toutefois le CEFRIO.

L’utilisation d'internet sur mobile est aussi en croissance, 46 % des détenteurs de téléphone intelligent estimant qu’ils ont utilisé leur appareil plus souvent pour aller sur le web.

Autre statistique intéressante, près de 63 % des Québécois ayant un appareil mobile ont téléchargé au moins une application mobile gratuite au cours de 2016.