/buzz/homepage

Pompéi

Cet homme est-il mort en se masturbant pendant l’éruption du Vésuve?

TVA Nouvelles

Instagram @pompeii_parco_archeologico

L’éruption du Vésuve, en l’an 79 apr. J.-C., a surpris les habitants de Pompéi dans leur quotidien et de nombreux cadavres ont été retrouvés pétrifiés.

1938 ans plus tard, la fin tragique des Pompéiens intrigue de nouveau suite à la diffusion d’une photo sur le compte Instagram du parc archéologique de Pompéi.

Le Professeur Massimo Ossana, actuel surintendant des fouilles de Pompéi, a posté le moulage très particulier d’une des victimes pétrifiées lors de l’éruption du Vésuve en 79.

Très vite, la photo est devenue un phénomène viral, de nombreux internautes y voyant la silhouette d’un homme en train de se masturber.

De nombreuses théories ont commencé à circuler à propos de celui qu’on surnomme «Le masturbateur de Pompéi».

L’homme a-t-il voulu se faire un dernier plaisir avant de mourir? Ou a-t-on l’esprit trop mal tourné?

En tout cas, sur Twitter, les internautes en ont profité pour s'en amuser.

«Une bonne journée pour mourir tout dur, Bruce Willis», «Il est mort en serrant ses être chers...»

Interrogé par The Daily Dot, le volcanologue Pier Paolo Petrone a tenté de calmer les rumeurs en expliquant que la position des bras est certainement survenue post-mortem.

«La plupart des victimes retrouvées ont d’étranges positions à cause de la contraction des membres en raison de l’effet de la chaleur sur les corps après la mort», explique-t-il.

Le «masturbateur» n’est donc qu’un «homme adulte, qui a été tué par des nuées ardentes (un mélange de gaz chaud et de nuage de cendres qui a tué la plupart des gens aux alentours), avec ses bras et jambes fléchis à cause de la chaleur».

Cela n’empêchera certainement pas à cette photo de faire encore le tour des réseaux sociaux cette semaine...