/news/currentevents

Trois-Rivières

Vente dans le «Dark Web»: la police procède à deux perquisitions

TVA Nouvelles

Une opération policière a eu lieu à Trois-Rivières alors que le groupe intégré de la criminalité technologique de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) procède à deux perquisitions en lien avec un réseau mondial de vente de produits illicites dans le «Dark Web».

TVA Nouvelles a appris que ces perquisitions sont reliées à un réseau de vente d'armes et de stupéfiants.

À Trois-Rivières, les saisies ont eu lieu sur les rues Saint-Laurent et Vivier, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine. Une résidence privée de même qu'un mini-entrepôt ont été visités par les policiers, qui cherchaient du matériel informatique.

Le Service de police de Trois-Rivières et la police fédérale américaine, le FBI, sont aussi impliqués dans le dossier. Une perquisition a également eu lieu à Montréal.

Il semble que les personnes impliquées opéraient à plusieurs endroits dans le monde.

Les policiers auraient aussi procédé à une arrestation en Thaïlande. Il s’agirait du fils d’une résidente visée par l’une des perquisitions.

Nos sources confirment que cet homme menait un train de vie princier et possédait notamment plusieurs voitures.

La GRC s'est faite avare de commentaires, se contentant de dire qu'il s'agissait d'une perquisition «au centre d'une enquête».

«Il va y en avoir d'autres par la suite», a ajouté la capitaine Camille Habel.