/news/currentevents

Perquisitions du FBI en Mauricie

Dark web: Le Québécois arrêté en Thaïlande s’est suicidé en prison

Louis Cloutier | TVA Nouvelles

EXCLUSIF - L'enquête d'envergure internationale qui avait conduit la GRC et le FBI à Trois-Rivières la semaine dernière connaît un développement dramatique. Le suspect arrêté en Thaïlande, Alexandre Cazes, 26 ans, s'est enlevé la vie dans la cellule du Bureau des narcotiques de Bangkok où il était détenu depuis le 5 juillet dernier.

La presse thaïlandaise rapporte qu'il aurait utilisé une serviette à l'intérieur de la salle de toilette pour passer aux actes à 7h, heure locale.

 

Cazes était sur le point de rencontrer un avocat pour préparer les procédures d'extradition. Les États-Unis souhaitaient le transférer sur leur territoire pour le juger.

Cazes était soupçonné de trafiquer des armes et des stupéfiants via le «dark web». En Thaïlande où il habitait depuis huit ans, il travaillait comme programmeur informatique. Il s’y était marié. Son train de vie princier attirait toutefois l'attention. Il possédait notamment trois maisons et des voitures de luxe.

Les policiers avaient fouillé une résidence privée de Trois-Rivières de même qu'un mini-entrepôt du secteur Cap-de-la-Madeleine auxquels le suspect était relié. Ils y cherchaient du matériel informatique. Une autre perquisition avait été conduite simultanément à Montréal.

Le ministère canadien des Affaires mondiales a été saisi de l'affaire.

Dans un court communiqué, le ministère a indiqué: «nos pensées accompagnent les membres de la famille et les amis d'Alexandre Cazes. Des agents consulaires à Ottawa et à Bangkok sont en communication avec les membres de sa famille».

Dans la même catégorie