/regional/basstlaurent

Les touristes plus nombreux

De bonnes affaires au centre-ville de Rimouski

Simon Gamache Fortin | TVA Nouvelles

Le centre-ville de Rimouski, au Bas-Saint-Laurent, est en pleine effervescence avec les nombreux événements qui se tiennent simultanément et l'augmentation de l'achalandage touristique, si bien que les commerçants font des affaires d'or.

Des terrasses urbaines pour 10 jours, la visite de Grands Voiliers au port de Rimouski et 150 artistes en spectacle à la Place des Anciens Combattants: le centre-ville de Rimouski bouillonne d'activités.

Les restaurateurs et les commerçants ont envahi la rue Saint-Germain, qui est piétonne jusqu'au 23 juillet. Touristes et citoyens seront très nombreux au cours des prochains jours. Les commerçants font des affaires d'or.

«Du jamais vu sur la rue Saint-Germain, on s'attend au double de l'an passé qui était déjà le double de ce que l'on fait habituellement, donc on est prêts. Tout le monde a mis les bouchées doubles», a estimé Tommy Cloutier, propriétaire de la Maison du Spaghetti et de l'Auberge de la Vieille Maison.

«Je dirais qu'on va doubler certainement les chiffres d'affaires à cette période», a ajouté Julie Morneau, copropriétaire du Lotus.

Les commerçants ont embauché davantage de personnel. Les heures d'ouverture sont aussi modifiées.

«On va ouvrir plus tôt le matin aussi. L'année passée, il y a deux soirs où on était restés ouverts jusqu'à 2 h du matin. Il y a une navette qui laisse des gens durant les Grandes Fêtes Telus», a précisé Lizanne Leblond, propriétaire de La Crème folle.

Un autre événement majeur s'ajoutera à la longue liste d'activités. Les Grandes Fêtes Telus s'ouvriront jeudi avec de gros noms. Bon nombre de visiteurs supplémentaires convergeront à Rimouski. L'hébergement est difficile à trouver.

«On est complet, complet, depuis je dirais, avril. Les gens continuent d'appeler, mais on ne peut pas les accepter», a précisé Cathy Boudreau, coordonnatrice à l'Hôtel Le Navigateur.

Selon les commerçants, des événements comme les terrasses urbaines font connaitre Rimouski ailleurs au Québec.

«Au point de vue tourisme, ça apporte beaucoup beaucoup de gens. Ça va nous aider énormément. Les gens connaissent de plus en plus Rimouski, alors on va être un peu plus sur la "map" à ce moment-là», a souligné Anne Myla-Fournier, gérante au Saint-Barnabé.