/news/politics

Devant les gouverneurs d’États au Rhode Island

Trudeau implore les Américains de garder le libre-échange

Boris Proulx | Journal de Montréal

Justin Trudeau a vanté les bienfaits du libre-échange pour la prospérité des entreprises des deux côtés de la frontière devant les gouverneurs d’États américains vendredi.

«Le Canada est votre meilleur client», a rappelé le premier ministre aux 32 gouverneurs d’États américains réunis lors d’un grand forum organisé vendredi dans la ville de Providence, au Rhode Island.

«Prenez le groupe Canam, au Québec, qui emploie environ le même nombre de Canadiens et d’Américains [...] il y a juste beaucoup trop d’exemples de ces entreprises», a illustré M. Trudeau.

Il a aussi listé les activités d’Hydro Québec au Maine ou celles du transporteur CN en Louisiane comme des exemples «d’entreprises qui aident à construire l’Amérique».

Protectionnisme

Justin Trudeau a invité les dirigeants des États américains à « refuser de prendre des raccourcis, politiquement tentants» que sont les politiques protectionnistes.

Ce discours a été tenu peu avant sa rencontre avec le vice-président des États-Unis, Mike Pence, vendredi après-midi.

Ce dernier a réitéré lors de son discours l’intention des États-Unis de «renégocier» l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA), promesse faite par Donald Trump qui fait craindre à des entreprises canadiennes de perdre leur accès privilégié au marché américain.

«Dans les semaines à venir, nous allons moderniser l’ALÉNA pour le 21e siècle, pour que ce soit une situation gagnant gagnant-gagnant [win-win-win] avec tous partenaires de l’Amérique du Nord», a scandé M. Pence devant les gouverneurs peu avant que Justin Trudeau ne prenne la parole.

Dans la même catégorie