/finance/homepage

Détaillant en difficulté

Un chèque de remboursement de Sears rebondit

TVA Nouvelles

Une fidèle cliente de Sears qui devait obtenir un remboursement du magasin a toutefois eu une bien mauvaise surprise.

Nicole Morin-Cyr, une cliente du Sears situé au Carrefour de l’Estrie à Sherbrooke, avait acheté il y a deux ans un téléviseur à écran plat d’une valeur d’environ 1000$.

En mai dernier, l’appareil pourtant récent a commencé à faire défaut. Il ne transmettait plus de son ni d’images.

La cliente, qui possédait une garantie prolongée sur l’appareil, a donc décidé de faire valoir ses droits et s’est rendue au magasin du Carrefour de l’Estrie, pour demander un remboursement.

Sears lui a un offert un chèque de remboursement de 523,90$ en raison de l’usure du téléviseur. Toutefois, lorsque Mme Morin-Cyr a voulu encaisser le chèque, celui-ci a rebondi.

«Ça ne fait pas du bien dans le compte de banque d’une petite vieille. Les deux bras m’ont tombé! J’étais assez choquée! Je voulais me rendre chez Sears, prendre un panier et me servir pour 523 piastres et 90... mais je n’ai pas osé» raconte la dame encore fâchée par la situation.

Le porte-parole de Sears Canada, Vincent Power, n’a pas voulu accorder d’entrevue à la caméra ni au téléphone, mais a confirmé que Sears n’avait eu d’autres choix que d’annuler les chèques qui étaient en circulation, parce que le détaillant  s’était placé sous la protection de la loi sur les arrangements avec les créanciers.

Ce n’est donc pas parce que Sears manquait de fonds, mais plutôt en raison d’une procédure légale que le chèque a rebondi.

Mme Morin-Cyr recevra un nouveau chèque de remboursement au cours des prochains jours.

Le 21 juin dernier, Sears Canada annonçait officiellement qu'elle se plaçait sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies et qu'elle fermerait un total de 59 magasins au pays.

Sears Canada a indiqué qu’elle honorera tous ses engagements auprès de sa clientèle.
 

Dans la même catégorie