/regional/cotenord

Transports

L'Île-d'Anticosti veut son propre service de traversier

TVA Nouvelles

 - TVA Nouvelles

L'Île-d'Anticosti poursuit ses démarches afin d'obtenir son propre service de traversier qui pourrait également relier Havre-Saint-Pierre et Gaspé.

Il existe pourtant déjà un service de traversier, c’est-à-dire qu’il est possible de se rendre à partir du navire Bella-Desgagnés, qui assure la desserte de la Basse-Côte-Nord. Il en coûte 480$ [pour une personne et son véhicule compact] pour l’utiliser à partir de Rimouski, pour un aller simple. Les départs se donnent une fois par semaine, et durent 28 heures.

Les maires des municipalités concernées ne s'expliquent toujours pas pourquoi la plus grosse île de la province n'est pas desservie. Ceux-ci ont d’ailleurs déposé un rapport qui détaille leur argumentaire. Ils demandent entre autres que la traverse soit plus régulière et plus fiable.

«On a initié des discussions avec la Société des traversiers du Québec. Les discussions portent à la fois à la Société et au côté politique. Souvent, ces projets-là novateurs et qui sortent des zones de confort, c’est plus long à réaliser», a mentionné le maire de Gaspé, Daniel Côté.

«Il y a un intérêt au niveau touristique et au niveau économique. On se souvient qu’il y a quelques années, on a déjà connu un tel lien entre l’île d’Anticosti et la rive sud. Sur le plan touristique, c’est un élément important», a dit le maire de Havre-Saint-Pierre, Berchmans Boudreau.

Jointe au téléphone lundi matin, la STQ n’a pas souhaité commenter le dossier. Elle laisse plutôt la parole au cabinet du ministre des Transports.

Dans la même catégorie