/news/currentevents

Incendies de forêt

Nos pompiers en renfort dans l’Ouest

Vincent Larin | Agence QMI

Une quarantaine de pompiers forestiers du Québec iront prêter main-forte à leurs collègues de la Colombie-Britannique pour combattre les importants feux de forêt qui touchent la province de l’Ouest.

Le printemps et l’été pluvieux que le Québec connaît présentement ont au moins un point positif : on n’a jamais eu aussi peu de feux de forêt depuis 30 ans. La situation permet aux pompiers forestiers québécois d’aller aider à combattre les incendies qui font rage au centre de la Colombie-Britannique.

«Cette année est la plus petite année qu’on a connue depuis 30 ans», confirme la porte-parole de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), Catherine Morency.

Depuis le début de l’année, les pompiers de la SOPFEU sont intervenus à 131 reprises pour des feux de forêt, alors que la moyenne des 10 dernières années est de 341 à pareille date.

Des milliers d’évacués

La SOPFEU va envoyer une délégation de 42 pompiers forestiers pour prêter main-forte aux autorités de la Colombie-Britannique.

Des milliers de personnes ont dû y être évacuées au cours de la fin de semaine. De forts vents ont attisé les feux de forêt qui font rage depuis plus d’une semaine.

La progression des flammes est si intense qu’elle a contraint les autorités à prendre de nouvelles mesures d’évacuation, dont la principale concerne la ville de Williams Lake, qui compte quelque 11 000 habitants.

Au Québec

«La demande qu’on avait reçue cette semaine était pour l’envoi de motopompes. On a envoyé 200 motopompes pour combattre les feux de forêt mercredi. Elles sont arrivées samedi en Colombie-Britannique», a indiqué Catherine Morency.

Les pompiers du Québec viendront donc s’ajouter à ce dispositif déjà en place pour combattre les flammes.

Malgré la situation plutôt calme au Québec, les pompiers forestiers restent bien occupés. «Au cours des temps libres, il y a entraînement à la tâche», indique Catherine Morency.

Plusieurs d’entre eux ont d’ailleurs été déployés sur le terrain en fin de semaine puisque le risque d’un incendie de forêt était à la hausse à cause du beau temps.

- Avec l’Agence QMI

Dans la même catégorie