/regional/estrie

Sherbrooke

Pas de tolérance pour la marijuana à la Fête du Lac des Nations

Emmanuelle Corriveau | TVA Nouvelles

À quelques heures du début des activités à la Fête du lac des Nations de Sherbrooke, les policiers ont rappelé qu'ils auront à l'œil les festivaliers qui consommeront des drogues, dont la marijuana.

Même si le gouvernement Trudeau devrait légaliser la marijuana au Canada en juillet 2018, ce sera tolérance zéro encore cette année sur le site de cette grande Fête familiale.

«Nous allons faire respecter la loi alors si des gens consomment ou s'ils ont en leur possession des drogues comme de la marijuana, nous allons devoir les arrêter», a expliqué Philippe Dubois, porte-parole du Service de police de Sherbrooke.

Aucune amende n'est prévue pour ce type d'infraction. Toutefois, les festivaliers contrevenants s'exposeront à de graves sanctions, comme le précise le criminaliste Jean-Marc Bédard : «chaque cas est un cas d'espèce et les gens doivent toujours garder en tête qu'il s'agit d'un geste illégal». «Si les policiers interviennent il y a de forte chances que ces personnes se retrouvent avec un casier judiciaire.»

Seulement l'an dernier, 10 personnes ont été arrêtées après avoir consommé de la marijuana sur le site de la Fête du Lac des Nations.

Bon an, mal an, près de 200 000 festivaliers profitent des six jours de programmation pour s'en mettre plein la vue.