/news/politics

«Menace réelle et sérieuse»

Missile balistique: le Canada condamne la Corée du Nord

Agence QMI

Le gouvernement Trudeau n’a pas tardé vendredi à réagir au plus récent lancement d’un missile balistique intercontinental par la Corée du Nord, parlant d’une «menace réelle et sérieuse pour la paix et la sécurité internationales».

«Le Canada condamne avec la plus grande fermeté le lancement d’un missile balistique par la Corée du Nord le 28 juillet, qui semble être le second essai d’un missile balistique intercontinental», a dit la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, par communiqué.

Le dirigeant de la Corée du Nord, Kim Jong-Un, a déclaré à la suite de ce tir que «tout le territoire américain est à notre portée», selon ce qu’a rapporté vers 21 h, heure de Montréal, l’Agence France-Presse.

Pour le gouvernement Trudeau, il s’agit d’une «autre violation directe des nombreuses résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies», qui «démontre une fois de plus le mépris flagrant de la Corée du Nord à l’égard de ses obligations internationales, et s’inscrit dans les efforts plus vastes et dangereux déployés par ce pays pour déstabiliser davantage la région de l’Asie-Pacifique et ailleurs», a indiqué la ministre Freeland, en ajoutant que ces «provocations» font en sorte d’«isoler davantage le régime nord-coréen».

Dans la même catégorie