/finance/homepage

Deuxième trimestre

Le bénéfice de Bell recule

Philippe Orfali | Agence QMI

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

L’entreprise de télécommunication canadienne BCE (Bell) a vu son bénéfice net fléchir au deuxième trimestre de 2017.

Le bénéfice net a diminué de 2,3 %, pour s’établir à 811 millions $ au deuxième trimestre, tandis que le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires a totalisé 762 millions $ (ou 84 ¢ par action), en baisse de 2,1 % et de 5,6 %, respectivement.

Ce déclin s’explique par la hausse du « montant net au titre de la dotation aux amortissements, à la hausse de la charge d’intérêts », et à la diminution des autres revenus, selon Bell.

Les résultats contiennent tout de même quelques bonnes nouvelles. Les produits d’exploitations ont crû de 6,7 % pour s’établir à 5,7 milliards pendant le trimestre. Son nombre d’abonnés a également connu une augmentation nette de 89 000 abonnés pour les services sans fil postpayés. Les abonnés des services prépayés ont quant à eux baissé de 16 000.

La télévision par satellite a perdu 30 000 clients, mais Télé Fibe en a recruté 16 000.