/finance/homepage

Deuxième trimestre de 2017

Forte hausse des profits pour Québecor

Agence QMI

Québecor a fortement augmenté ses profits au deuxième trimestre de 2017, tandis que ses revenus ont augmenté de 4 % comparativement à la même période l’an dernier.

Le bénéfice net attribuable aux actionnaires s’est élevé à 132,4 millions $ (1,09 $ par action de base) pour la période de trois mois se terminant le 30 juin dernier, par rapport à seulement 9,8 millions $ (0,08 $ par action de base) à la même période de 2016. Ce bond est notamment dû à la vente d’une licence de spectre pour du sans-fil de la région de Toronto par Vidéotron à Rogers qui a engendré un profit de 87,8 millions $.

De son côté, le bénéfice d'exploitation ajusté, qui élimine notamment la dépréciation, les amortissements et les impôts, a connu sa plus forte croissance trimestrielle en cinq ans avec une envolée de 35 millions $ (9,7%) par rapport au deuxième trimestre de 2016, pour s’établir à 395,3 millions $. Le secteur des médias a notamment affiché une bonne performance avec une croissance de 8,4 millions $ (121,7%) de son bénéfice d’exploitation ajusté, en raison d’une hausse des revenus publicitaires et d’abonnement des activités de télédiffusion.

«Grâce une fois de plus à l'excellent rendement de son secteur Télécommunications, mais aussi au redressement marqué de la rentabilité d'exploitation du secteur Média, Québecor a généré au deuxième trimestre 2017 un bénéfice d'exploitation ajusté et un bénéfice ajusté lié aux activités d'exploitation poursuivies en forte progression», a souligné, jeudi, Pierre Karl Péladeau, président et chef de la direction de Québecor, par communiqué.

Les revenus globaux de Québecor sont également en croissance avec une hausse de 4%, soit 39,6 millions $ de plus par rapport à la même époque en 2016, pour s’établir 1,03 milliard $ au deuxième trimestre.

C’est Vidéotron qui a encore une fois tiré les profits et les revenus de Québecor vers le haut. La vente de sept autres licences de spectre à Shaw Communications sera d’ailleurs comptabilisée dans le prochain trimestre.

«Dans la foulée de la vente de ces actifs, Vidéotron entend poursuivre ses investissements et vise notamment l'expansion et la densification de son réseau 4G, le déploiement éventuel de son réseau 5G, ainsi que l'amélioration de son réseau filaire IP. Ces investissements permettront de consolider la position concurrentielle de Vidéotron sur les marchés filaires et sans fil au Québec et dans l'est de l'Ontario», a précisé Pierre Karl Péladeau.

Dans la même catégorie