/finance/homepage

Gestionnaire de portefeuille montréalais

Fiera Capital hausse son actif et son dividende au second trimestre

Agence QMI

Le gestionnaire de portefeuille montréalais Fiera Capital a dévoilé vendredi une progression de l’actif sous gestion de 15 % pour le deuxième trimestre.

Pour le trimestre clos le 30 juin dernier, l’entreprise montréalaise a vu son actif sous gestion atteindre 125,7 milliards $, comparativement à 109 milliards $, l’an dernier.

Cette croissance s’explique par les «importantes entrées de fonds provenant des nouveaux clients au deuxième trimestre, en plus de l'incidence favorable des marchés», a déclaré Jean-Guy Desjardins, président et chef de la direction de Fiera Capital.

Sur la même période, les produits ont crû de 46 % pour s’élever à 109,3 millions $, contre 75 millions $ l’an dernier.

Cette hausse est attribuable aux acquisitions ainsi qu’à l'inclusion de la division des stratégies de placement privé alternatives, combinées à la croissance interne provenant de la clientèle des marchés institutionnels et de la gestion privée, a souligné la compagnie.

En raison d’ententes de rémunération ainsi qu'aux coûts de restructuration et autres coûts d'intégration, le résultat net attribuable aux actionnaires s'est élevé à 0,9 million $, ou 0,01 $ par action (de base et dilué) comparativement à 7,9 millions $, ou 0,11 $ par action (de base et dilué), pour le trimestre clos le 30 juin 2016.

Fiera Capital a aussi annoncé une hausse de 6 % du dividende trimestriel, qui se chiffre maintenant à 0,18 $.

«Au cours du trimestre, Fiera Capital a accueilli des nouveaux membres au sein de son équipe de direction mondiale, plus particulièrement Monique F. Leroux, à titre de conseillère stratégique et de membre du Comité de développement stratégique, la nomination de Jean-Philippe Lemay, comme président et chef de l'exploitation de la division canadienne et celle de David Sadkin, en tant que président de Bel Air Investment Advisors LLC», a ajouté M. Desjardins

L’entreprise espère atteindre son objectif de 200 milliards $ en actifs sous gestion d'ici la fin 2020.

Dans la même catégorie