/news/world

Feuillet d’information

Les résidents de Guam reçoivent des instructions en cas d’attaque nucléaire

TVA Nouvelles d'après CNN et AFP

La guerre de mots entre le président américain Donald Trump et la Corée du Nord a monté d’un cran cette semaine.

Bien qu’il soit difficile de prévoir un réel conflit nucléaire entre les deux pays, les autorités de Guam ne prennent aucun risque et préparent leurs résidents au pire.

La toute petite île, menacée d’attaque nucléaire par Kim Jong Un, a publié plus tôt cette semaine un feuillet d’information sur les médias sociaux et sur son site internet.

On explique à la population de Guam comment se préparer à une attaque nucléaire, et que faire si une attaque avait lieu.

Les conseils sont très précis, et presque inquiétants.

- Faites une liste des abris bétonnés près de votre maison, de votre travail ou votre école.

- Ne regardez pas le «flash» de lumière ou la boule de feu de l’explosion, cela pourrait vous rendre aveugle.

- Couchez-vous au sol et couvrez votre tête. Si l’explosion a eu lieu à une grande distance, l’onde de choc pourrait mettre 30 secondes avant de vous atteindre.

- Si cela est possible, prenez une douche avec beaucoup de savon et d’eau. Ne frottez pas votre peau trop fortement.

- N’utilisez pas de revitalisant parce que les matières radioactives pourraient s’y lier.

En cas d'attaque nord-coréenne, un système d'alerte est prévu, a rappelé le département américain de la Sécurité intérieure.

L'armée nord-coréenne a fait état jeudi d'un projet consistant à lancer quatre missiles qui survoleraient le territoire japonais avant d'aller s'abattre en mer «à 30 ou 40 kilomètres de Guam».

Mardi, Donald Trump avait affirmé que la Corée du Nord se heurterait «au feu et à la colère» des États-Unis si jamais les menaces de Pyongyang continuaient. Et vendredi, il avait estimé que ces paroles n'étaient «peut-être pas assez dures».

Dans la même catégorie