/news/society

Afflux de migrants

Primeur | Du matériel biomédical au camp de Saint-Bernard-de-Lacolle

François Guevremont | TVA Nouvelles

L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a envoyé aux autorités du camp temporaire de migrants de Saint-Bernard-de-Lacolle une mini-clinique portative ainsi que plus de 1000 lits pour accueillir ceux qui traversent illégalement la frontière.

On trouve notamment du «matériel biomédical tel que des machines à rayon X portables et des défibrillateurs externes automatisés», a précisé l’ASPC dans un communiqué envoyé à TVA Nouvelles.

En date du 15 août, «1 152 lits, 6 500 couvertures, 15 lits de bébé, 5 thermomètres électroniques avec 2 000 sondes» ont aussi été remis aux autorités du camp.

Ces envois ont été effectués à la demande de la Gendarmerie royale du Canada et de l’Agence des services frontaliers du Canada.

L’Agence a mentionné que ces items proviennent de la Réserve nationale stratégique d’urgence, une banque de matériel «servant à répondre à toute une gamme de situations ayant des incidences sur la santé et la santé publique».

Un agent d’hygiène du milieu et un agent de quarantaine ont donné aux responsables des directives et des conseils pour prévenir la transmission de maladies dans les installations temporaires.

«L’ASPC continuera de surveiller la situation et est prête à apporter une aide additionnelle si on lui en fait la demande», a précisé l’agence.