/news/society

Demandeurs d'asile

Des chèques d'aide sociale distribués sous peu

TVA Nouvelles

Le gouvernement du Québec distribuera dès le 30 août des chèques d'aide sociale aux demandeurs d'asile.

La distribution aura lieu au Palais des congrès de Montréal les 30 et 31 août ainsi que le 1er septembre.

C'est ce qu'a confirmé l'attaché de presse du ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale François Blais à TVA Nouvelles.

Il est question d’environ 4 000 personnes qui pourront bénéficier de ce chèque.

«Tout demandeur d’asile qui se présente au Québec et qui n’a pas les moyens de subvenir à ses besoins avant l’obtention du fameux permis de travail a accès à l’aide sociale. Alors ce qui est un peu particulier dans le cas présent, c’est les milliers d’individus qui devront se présenter au Palais des congrès», explique Stéphane Handfield, avocat spécialisé en immigration.

Ces migrants n’ont donc pas le choix de recourir à l’aide sociale puisque pour l’instant il leur est interdit de travailler.

En temps normal, il faut attendre six semaines pour obtenir un permis de travail après avoir commencé les démarches de demande d’asile. Par contre, dans le cas présent il est question de délais qui pourraient atteindre six mois.

«Je ne comprends pas pourquoi il est si facile pour le gouvernement du Québec d’émettre rapidement des chèques d’aide sociale, il devrait être aussi facile pour le gouvernement fédéral de délivrer aussi rapidement des permis de travail à ces individus. Parce que pour la très grande majorité d’entre eux, ils souhaitent travailler, ils souhaitent subvenir aux besoins de leurs familles, ils vont payer des impôts, ils vont payer des taxes, ils vont dépenser. Alors tout le monde en sortirait gagnant», ajoute l’avocat.

Hier, le premier ministre du Canada a servi une mise en garde aux demandeurs d'asile: ils doivent utiliser les voies légales pour venir s'installer au pays.

Justin Trudeau a aussi ouvert la porte à la délivrance de permis de travail temporaires à ces nouveaux arrivants, une demande de la ministre québécoise Kathleen Weil.

Il a aussi été possible d'apprendre qu'au moins 2650 enfants de demandeurs d'asile sont arrivés au Québec depuis juin.

C'est cinq fois plus que ce qu'évaluait la GRC il y a à peine une semaine.

 

 

Dans la même catégorie