/news/society

Demandeurs d'asile

Pas de pression sur les services de santé dit Barrette

TVA Nouvelles

L'afflux de milliers de demandeurs d'asile ces derniers mois au Québec vient créer une pression sur plusieurs services offerts par l'État.

Au-delà d'un montant versé par l'aide sociale, ils ont accès à des soins de santé d'urgence.

Avec le flux incessant de demandeurs depuis quelques semaines, le système de santé a dû s'adapter.

«Est-ce qu'on est capables aujourd'hui d'assurer la sécurité physique et psychologique de ces gens-là à l'intérieur de notre système, sans le perturber? La réponse est oui», a expliqué le ministre de la Santé Gaétan Barrette.

Pour le moment, il n'y a pas de compilation des sommes qui seront réclamées à Ottawa. «Sur le plan financier, la reddition de comptes sera faite. Et les différents paliers de gouvernement et instances paieront leur part», a précisé Barrette.

Parmi ces services d'urgence qui ont dû être données, on confirme plusieurs accouchements, sans spécifier le nombre, chez les demandeurs d'asile.

Recentrer le message

Sur le chemin Roxham, on note un léger ralentissement des arrivées, un représentant du gouvernement Trudeau est en Floride pour recentrer le message du gouvernement.

A son retour, le député Emmanuel Dubourg entend faire le point avec son gouvernement pour savoir si d'autres mesures sont nécessaires pour ralentir le flux de demandeurs d'asile à la frontière

Dans la même catégorie