/news/politics

Caucus de la rentrée parlementaire

Québec solidaire s’inquiète de la montée de l’extrême droite

Patrick Bellerose | Agence QMI  Patrick Bellerose

bilan QS

Simon Clark/Agence QMI

Québec solidaire discutera des moyens à prendre pour contrer la montée de l'extrême droite lors de son caucus présessionel, qui débute vendredi.

«La question de la montée de l’extrême droite et la question de l’économie vont être au cœur de nos discussions en fin de semaine», souligne le porte-parole masculin de la formation, Gabriel Nadeau-Dubois.

Les trois députés de QS et leur équipe seront réunis à Orford pendant trois jours afin de préparer la rentrée parlementaire, qui aura lieu le 19 septembre prochain.

Quelques jours après la manifestation de La Meute dans les rues de Québec, Gabriel Nadeau-Dubois affirme observer «une montée inquiétante de l’intolérance».

Économie contre intolérance

Sa formation a identifié trois façons de lutter contre la xénophobie. «La première chose, c’est qu’il faut qu’il y ait un barrage sur le plan du discours : il faut que les acteurs politiques soient impeccables dans leur refus de ces discours-là et qu’ils soient clairs dans leur dénonciation», dit Gabriel Nadeau-Dubois.

Les autorités doivent également informer la population sur l’arrivée des migrants à la frontière pour apaiser les craintes. «Si on donne l’heure juste, je suis convaincu qu’il y a beaucoup de gens au Québec dont les craintes vont être calmées», affirme le jeune le député.

Finalement, Québec solidaire estime que la précarité financière de nombreux Québécois est à l’origine de la montée de l’extrême droite. «Il y a une réflexion à avoir sur comment les politiques qui ont précarisé les Québécois dans les dernières années ont contribué à être le terreau de l’intolérance», dit Gabriel Nadeau-Dubois.

Malgré la bonne performance de l’économie québécoise et un taux de chômage le plus bas depuis 1976, le député solidaire souligne que les salaires des travailleurs stagnent et que «les taux d’épuisement professionnel sont à leur sommet historique».

Élection dans Louis-Hébert

Par ailleurs, l’élection partielle de Louis-Hébert prévue cet automne sera un premier test pour Québec solidaire depuis l’élection de Gabriel Nadeau-Dubois. Malgré la hausse des intentions de vote pour QS depuis son élection, le porte-parole minimise les attentes. «Les élections partielles [...] ça peut donner de très bons résultats ou de très mauvais résultats, dit-il. Je pense qu’il faut faire attention à ne pas y donner trop de signification.»

Gabriel Nadeau-Dubois s’attend tout de même à un meilleur score que les 5% récoltés par Québec solidaire dans la circonscription aux élections de 2014. «Considérant que la tendance générale à Québec solidaire est à la hausse, on s’attend à faire un meilleur score que la dernière fois», lance-t-il.

Dans la même catégorie