/regional/saguenay

Consultations à Saguenay

Le contrôle du cannabis en haut de la liste des priorités

Laurie Fortin

 - TVA Nouvelles

C’est au tour de la Ville de Saguenay de recevoir la ministre québécoise déléguée à la Santé publique, Lucie Charlebois, dans le cadre des consultations sur l'encadrement du cannabis. Ces dernières ont débuté mardi après-midi à l’Hôtel La Saguenéenne, dans l’arrondissement Chicoutimi.

Trois organisations œuvrant dans le domaine de la santé ont présenté leur mémoire ainsi que leurs recommandations mardi après-midi.

Même si la légalisation semble inévitable, le contrôle et l’âge légal étaient au cœur des discussions.

«Il faut donner beaucoup d’informations, de formations et de conseils auprès du public et des consommateurs», a mentionné le directeur de la Santé publique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Dr. Donald Aubin.

«Il faut donner de l’information sans faire de publicité. Également, l’argent amassé avec la vente de cannabis devrait être donné aux organismes faisant de la prévention auprès de la population», a ajouté la directrice générale de Santé mentale Québec-Lac-St-Jean, Nancy Guillemette.

«On veut non seulement que l’âge légal soit de 21 ans, mais on demande un certain encadrement au niveau du THC, de l’étiquetage sur l’emballage et des points de vente», a renchéri le médecin psychiatre à l’hôpital de Chicoutimi, Dr. Laurent Coulloudon.

La population du Saguenay était également invitée à exprimer ses préoccupations en soirée, mardi.

Saguenay est l’une des villes qui prennent part à la tournée provinciale de consultations lancée le 21 août. La tournée se poursuivra jusqu’au 12 septembre.

Selon le gouvernement Trudeau, le cannabis pourrait être légalisé au plus tard le 1er juillet 2018.

Dans la même catégorie