/news/society

«La Joute»

«Il faut être accueillant» envers les demandeurs d’asile, croit Luc Lavoie

TVA Nouvelles

La question de l’afflux massif de demandeurs d’asile à la frontière canadienne en provenance des États-Unis enflamme les panélistes de «La Joute». Pour Bernard Drainville, «ce n’est pas normal que les gens entrent chez nous en passant illégalement la frontière».

«La traversée d’une frontière, telle qu’ils la font présentement, c’est illégal, déclare-t-il. Il n’y a aucun pays qui accepterait que par milliers, la frontière soit traversée comme elle l’est présentement.»

Il a du même coup demandé à Luc Lavoie s’il reconnait «qu’une société, aussi généreuse soit-elle, a une limite à ce qu’elle peut accueillir».

«Il y en a peut-être une, mais on est loin de la limite pas à peu près!», lui a répondu l’analyste politique, du tac au tac.

Luc Lavoie croit qu’il faut être accueillant envers ces personnes qui pourraient devenir des atouts importants pour notre pays.

«La question des vagues migratoires, ce n’est pas un problème du Québec, c’est un problème international, affirme l’analyste. Il faut être accueillant, parce que ces communautés-là, si on veut qu’elles adhèrent à la nôtre, il faut qu’elles sentent qu’on veut être en harmonie avec eux.»

Il soutient qu’ils pourraient contribuer de façon significative à notre économie.

«La vérité, c’est qu’il rentre ici des gens qui vont devenir très productifs pour notre société et qui vont occuper des emplois que nos "de souches" ne veulent plus occuper», affirme-t-il, soulignant par le fait même qu’il y a plusieurs pénuries de main-d’œuvre dans la province.

Bernard Drainville appelle toutefois à la prudence et estime qu’il faut faire «une différence entre l’immigration économique et les réfugiés». Malgré tout, il s’en remet à la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada.

«Il faut, un par un, évaluer s’ils respectent les critères de la loi, pour être considérés comme de vrais réfugiés, dit-il. Si la réponse est oui, aucun problème! On les garde!»

Dans la même catégorie