/finance/homepage

Bond de 4,5% au deuxième trimestre

La croissance de l’économie canadienne s’accélère

Agence France-Presse 

PhotoMan - Fotolia

La croissance de l'économie canadienne s'est nettement accélérée au deuxième trimestre avec un bond du PIB de 4,5% en rythme annualisé, a annoncé jeudi l'institut de la statistique.

L'activité économique a été principalement tirée par la consommation des ménages et les exportations, a indiqué Statistique Canada en notant que la croissance cumulée pour la première moitié de 2017 était la plus forte en quinze ans.

Ce bond de la croissance est nettement plus soutenu que prévu même si les économistes tablaient sur une hausse en rythme annuel de 3,1% du PIB au deuxième trimestre.

Par comparaison, aux États-Unis, premier partenaire commercial du Canada, la croissance a été de 3% en rythme annualisé au deuxième trimestre.

La consommation des ménages a continué à soutenir l'activité économique avec des achats de biens durables comme des véhicules, mais aussi avec les dépenses d'habillement.

Avec un différentiel de change toujours favorable à son dollar, le Canada a davantage exporté au deuxième trimestre, aidé aussi par la reprise des prix de l'énergie.

La croissance induite par les exportations a bénéficié du bond de 7,4% des sorties de pétrole à l'international, un secteur englué dans un relatif marasme ces trois dernières années, mais aussi des ventes plus importantes de machines-outils.

La banque centrale avait anticipé cette reprise marquée de la croissance en relevant mi-juillet son principal taux directeur d'un quart de point, un changement de cap après sept ans de politique monétaire favorisant les investissements des entreprises ou des achats à crédit des particuliers.