/news/law

Drame familial

Bébé mort à Bécancour: la mère quitte l’hôpital

TVA Nouvelles

Une femme dont le garçon de deux ans est mort tragiquement à Bécancour vendredi soir aurait reçu son congé de l’hôpital, mais demeure détenue par les policiers, parce qu’elle pourrait faire face à l’accusation la plus grave du Code criminel, soit accusation de meurtre.

Rappelons que les faits sont survenus vendredi soir dernier dans un bloc à logement de l’avenue Cyr à Bécancour. Les ambulanciers et les policiers auraient tout tenté pour réanimer le jeune garçon qui était en arrêt cardiorespiratoire. Son décès a été confirmé à l’hôpital. L'autopsie a été pratiquée ce matin sur le corps du bambin de 2 ans.

La femme de 39 ans avait elle aussi été transportée à l’hôpital, sans savoir pour quel type de blessures.

Elle comparaitra mardi à 9h30 au palais de justice de Trois-Rivières. Une comparution assez attendue par les gens du quartier.

«Disons qu’on ne l’a pas vu venir. C’est une personne très gentille, sans problème. Elle était toujours souriante. Elle l’avait tout le temps avec elle, sauf quand elle l’envoyait à la garderie», se souvient le concierge du bloc à logement.

Si c’est le retour au calme sur l’avenue, reste que plusieurs voisins se posent plusieurs questions.

Tout ce que l’on sait à l’heure actuelle c’est qu’elle vivait une séparation plutôt difficile et se battait avec le père de l’enfant pour avoir la garde de son enfant.

Dans la même catégorie