/news/world

#LaJoutedujour | Essai nucléaire

«Kim Jung-Un ne veut pas être renversé par les Américains»

TVA Nouvelles

Le dictateur nord-coréen Kim Jung-Un entend défendre son régime coûte que coûte et il ne veut pas être renversé par les Américains.

C’est la thèse «la plus crédible» selon le jouteur Luc Lavoie. «Il a vu Kadhafi et Hussein (tombés aux mains des États-Unis). Il vise une solution qui va faire en sorte que son régime ne sera jamais renversé», avance M. Lavoie.

Son complice Bernard Drainville mentionne que la Corée du Sud «entend des bruits» et qu’un autre «tir de missile balistique pourrait survenir», mentionne-t-il.

Certains évoquent que l’essai nucléaire était destiné au président Donald Trump. D'autres pensent que c'est un message de menaces destiné à la Chine, résume M. Drainville.

Pas de table de négociation

Après le nouvel essai nucléaire de cette fin de semaine, l’ambassadrice américaine aux Nations Unies Nikki Haley a monté le ton lors de la réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU lundi à New York.

«À tous les membres du Conseil de sécurité, je dois dire qu’assez, c’est assez. Nous avons employé une approche douce, mais, malgré nos bonnes intentions, le tout n’a pas fonctionné», a-t-elle affirmé haut et fort.

M. Drainville explique qu’il est impossible que les deux parties se retrouvent à une même table de négociations.

Si cela arrive, on «reconnaitrait que la Corée du Nord est une puissance nucléaire et les Américains ne veulent pas aller jusque-là».

La solution au problème?

Luc Lavoie affirme que la question nord-coréenne est très complexe parce qu’on ne connaît pas ce que va faire Kim Jung-Un.

«C’est impossible à lire et à décrire. C’est totalement flou. On ne comprend pas ce que Kim Jung-Un veut. C’est difficile de mener une politique de diplomatie quand tu ne sais pas ce que l’adversaire veut», explique M. Lavoie.

En contrepartie, M. Drainville espère qu’il y aura une solution à cette crise. «Je ne peux pas me résigner à accepter qu’il n’y ait aucune solution et effectivement on la cherche.»

 

Dans la même catégorie