/news/society

Drummondville

Logement refusé à un non-voyant malentendant à cause de son chien Mira

Shanny Hallé | TVA Nouvelles

Un homme non-voyant et malentendant de Drummondville qui a un chien Mira dénonce les propriétaires qui lui refusent de lui louer un logement à cause de son animal.

Marc Bisson veut déménager dans un appartement à Drummondville, dans le Centre-du-Québec, avec sa famille et son chien. Il s'est vu refuser une location sous prétexte que les chiens sont interdits, même s'il s'agit d'un chien Mira.

Une autre propriétaire lui a demandé un dépôt de garantie au cas où le chien cause des bris dans l'appartement.

Le chien guide sert de moyen de pallier un handicap, et est reconnu pas les tribunaux québécois.

M. Bisson se dit victime de discrimination en raison de son chien.

«C'est comme si à chaque fois, ça me ramène mon handicap en pleine face. Mon chien fait partie de moi, il m'aide. C'est très frustrant... », a déploré Marc Bisson.

Le Drummondvillois a déposé une plainte à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse.

La Commission pourrait faire des recommandations; comme demander que M.Bisson ait accès au logement s'il est encore disponible, ou demander une compensation monétaire.

Marc Bisson espère surtout que les propriétaires d'immeubles soient plus sensibilisés à sa situation et connaissent leurs responsabilités.

Dans la même catégorie