/news/society

Victoriaville

Manifestation en soutien aux préposées suspendues

Isabelle Dorais | TVA Nouvelles

Des dizaines de préposés aux bénéficiaires ont manifesté, mardi, à Victoriaville devant le Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) du Chêne en soutien à leurs collègues suspendus.

La semaine dernière, quatre préposées avaient été suspendues après avoir contraint une femme atteinte de troubles cognitifs à remettre sa culotte d'incontinence.

«J'aurais fait la même chose», se sont exclamés des préposés pendant la manifestation.

Les travailleurs ont manifesté pendant une vingtaine de minutes pour dire à leur employeur qu'ils sont contre la sanction de cinq jours sans solde infligée à leurs collègues. La sanction infligée était d’abord de dix jours, mais avait ensuite été revue à la baisse.

Les quatre travailleuses semblaient avoir un parcours irréprochable et cumulent une vingtaine d'années d'expérience.

Les faits rapprochés remontent au début du mois d'août dernier. Les employées du CHSLD du Chêne ont été sanctionnées pour maltraitance envers une résidante. Les travailleurs avaient forcé une résidente, atteinte de troubles cognitifs sévères, à changer sa culotte d'incontinence, contre son gré.

Le syndicat juge la suspension de cinq jours abusive et souhaite que les administrateurs du CHSLD définissent la marche à suivre dans une telle situation.

Le dossier de la suspension des quatre préposées sera débattu dans les prochains mois devant un arbitre du tribunal administratif du travail.

Dans la même catégorie