/news/law

Drame familial à Bécancour

La mère formellement accusée du meurtre de son fils

Amélie St-Yves | Agence QMI

La femme de 39 ans accusée de meurtre prémédité sur son bambin de deux ans doit subir une évaluation psychiatrique en raison de symptômes dépressifs.

Marie-Lou Beauchamp Filion, 39 ans, a été officiellement accusée mardi matin à Trois-Rivières du meurtre prémédité de son garçon de deux ans, survenu vendredi soir dernier à Bécancour.

Elle avait les traits tirés, mais n’a pas bronché dans le box des accusés.

La Couronne et la défense ont demandé ensemble qu’elle subisse une évaluation psychiatrique de trente jours à Shawinigan, afin d’en savoir plus sur son aptitude à subir un procès.

Habillés en noir Une dizaine de personnes de la famille de la jeune victime ont assisté à la comparution. Ils étaient tous vêtus de noir. Certains tenaient un mouchoir au creux de la main et avaient les yeux rougis. Ils n’ont pas voulu s’adresser aux médias pour le moment. Rappelons que le bambin a été trouvé en arrêt cardiorespiratoire vendredi soir, sur l’avenue Cyr à Bécancour.

Les ambulanciers ont tenté sans succès de le réanimer. L’autopsie ne confirme pas de cause du décès actuellement, selon le coroner Yvon Garneau.

La mère de l’enfant avait également dû être transportée en ambulance, mais on ignore la nature de ses blessures. Dès que son état l’a permis, elle a été mise en état d’arrestation par les crimes majeurs de la Sûreté du Québec.

Dans la même catégorie