/news/culture

Thriller policier «Gut Instinct»

Antoine-Olivier Pilon tournera avec Josh Hartnett

Maxime Demers | Agence QMI

Antoine-Olivier Pilon a décroché un des rôles principaux du «thriller» policier «Gut Instinct», le prochain film du cinéaste québécois Daniel Roby («Louis Cyr»), qui mettra aussi en vedette l’acteur américain Josh Hartnett.

Le tournage de ce film anglophone doté d’un budget de 7 M$ se mettra en branle au début de 2018. Une première partie du film sera tournée en Thaïlande pendant une période trois semaines. Puis, l’équipe de tournage s’installera à Montréal pour une trentaine de jours.

Produit par André Rouleau de Caramel Films («Starbuck»), «Gut Instinct» s’inspire de l’histoire vraie de l’ex-«junkie» québécois Alain Olivier qui, dans les années 1980, s’était retrouvé impliqué malgré lui dans une transaction de drogue avec de mauvaises personnes et pour de mauvaises raisons. Quand l’affaire avait mal tourné, il avait été incarcéré dans une prison thaïlandaise. Son histoire avait alors attiré l’attention du journaliste Victor Malarek, du journal «Globe and Mail», qui avait enquêté sur les dessous de cette erreur judiciaire.

Le rôle du journaliste d’enquête a été confié depuis deux ans à l’acteur américain Josh Hartnett («Pearl Harbor», «Black Hawk Down»). Antoine-Olivier Pilon («Mommy», «1:54») jouera quant à lui l’ex-toxicomane coincé au milieu de cette affaire.

Le bon acteur

Le réalisateur Daniel Roby dit avoir passé une quarantaine d’acteurs en audition avant d’arrêter son choix sur Antoine-Olivier Pilon.

«Je cherchais un acteur québécois qui parlait bien l’anglais et qui était capable de porter un film sur ses épaules, et j’ai décroché le ''jackpot'' avec Antoine-Olivier, a indiqué Roby au Journal de Montréal. Il nous a jetés par terre pendant son audition. Ça paraît qu’il a joué les rôles principaux de gros films. Il a déjà beaucoup d’expérience et de charisme.»

Daniel Roby développe ce projet depuis une dizaine d’années. Le tournage de «Gut Instinct» a déjà été repoussé à deux reprises par le passé, mais il semble que cette fois-ci, ce sera la bonne: «Ça fait tellement longtemps que je travaille sur ce film que je pense que je vais verser une larme le jour où je vais enfin tourner la première scène!»

Dans la même catégorie