/news/society

Consultations

Beaucoup de préoccupations sur le cannabis

TVA Nouvelles

Plus on avance dans les consultations sur le cannabis, plus il y a de questions qui surgissent et de préoccupations qui se manifestent.

La Fédération des médecins spécialistes est inquiète. La légalisation du cannabis va entraîner de graves problèmes de santé, comme cela s'est produit là ou c'est déjà permis.

«L'augmentation des cas d'infarctus du myocarde, des cancers du poumon, des maladies pulmonaires», a affirmé Diane Francoeur, présidente de la Fédération des médecins spécialistes, en audience jeudi.

Elle demande que le gouvernement du Québec investisse 100 millions de dollars par année en prévention à même les revenus des ventes et que la consommation soit permise seulement à partir de 21 ans.

«Vous savez, après 18 ans, la DPJ n'est plus dans le tableau et les services sociaux pour les jeunes ne sont plus là. Alors, c'est très difficile. On ne peut pas les obliger à consulter», ajoute-t-elle.

La Société canadienne de pédiatrie est pour sa part d'avis que les consommateurs devront plutôt être âgés d'au moins 18 ans. La direction de santé publique de la Montérégie est sur la même longueur d'onde.

«Les 18-24 ans, c'est les plus grands consommateurs de cannabis. En les privant d'un accès au cannabis légal, on les prive d'accéder à une substance qui est de meilleure qualité, une substance qui est encadrée dans sa distribution», a expliqué la Dre Julie Loslier, directrice à la santé publique de la Montérégie.

Pour la Fédération des chambres de commerce, la consommation de cannabis aura un impact négatif au niveau du travail.

«Une baisse de la productivité, une hausse de l'absentéisme, ainsi qu'un accroissement du risque d'accident de travail et d'accident de la route», de dire Stéphane Forget, PDG de la Fédération des chambres du commerce du Québec.

Beaucoup d'autres questions ont été abordées notamment en ce qui a trait à la conduite avec facultés affaiblies par le THC ou encore qui vendra la marijuana.

Dans la même catégorie