/buzz/homepage

Curieux phénomène

Des plages asséchées aux Bahamas

TVA Nouvelles 

À l’approche d’un ouragan monstre comme Irma, les eaux peuvent se retirer des rives durant plusieurs heures.

Le curieux phénomène a été observé aux Bahamas en fin de semaine, notamment à Long Island, une des îles de l’archipel.

Des images saisissantes ont circulé sur les réseaux sociaux montrant que l’eau, sur une longue distance vers le large, avait carrément été siphonnée par la tempête après son passage dans la région vendredi. Le retrait de l’eau a donc exposé ce qui est normalement le fonds de l’océan, jonché de coquillages et de poissons morts, ainsi que des quais à découvert.

La situation est revenue à la normale en moins de 24 heures selon d’autres images publiées par la suite.

Certaines personnes étaient préoccupées par la disparation de l’eau sur la plage de Long Island, puisque le phénomène peut annoncer l’arrivée d’un tsunami.

Mais, dans ce cas, c’est la pression très faible dans l’œil de l’ouragan accompagnée de la force inouïe de l’ouragan lui-même qui crée un effet de succion de l’eau. Le fait que les forts vents poussaient l’eau vers l’océan samedi explique en outre le fait que l’eau a mis plusieurs heures à revenir.

Le même phénomène a aussi été observé sur la côte ouest de la Floride, dimanche, notamment à Tampa Bay et à Fort Myers, alors qu’Irma s’y dirigeait.

Dans la même catégorie