/regional/quebec/quebec

Épicerie en ligne

Metro lance un nouveau service à Québec

Diane Trenblay | Agence QMI

Metro déploie son offensive dans la région de Québec avec un nouveau service d’épicerie en ligne et de livraison à domicile.

Contrairement à d’autres chaînes, Metro a choisi de concentrer les activités d’achat en ligne à un seul supermarché. Ainsi, le Metro Plus St-David, dans l’arrondissement Beauport, a été sélectionné pour recevoir les commandes en ligne, les préparer et les livrer.

Véhicules de livraison

L’une des particularités du système mis en place est l’acquisition de véhicules de livraison à trois zones afin de préserver la chaîne de froid tout au long du processus. La crème glacée ne risque donc pas de fondre en chemin.

Des employés seront entièrement dédiés à l’épicerie en ligne. Ils auront le mandat de choisir les aliments les plus frais comme s’ils le faisaient pour eux-mêmes, a souligné Gino Plevano, vice-président, stratégie numérique et commerce en ligne pour Metro.

Ce service couvrira un vaste secteur, de Québec à Saint-Augustin-de-Desmaures, et de L’Ancienne-Lorette à Lévis. Les premières commandes pourront être livrées dès mercredi. Les clients auront aussi le choix d’aller chercher leur épicerie en magasin.

«On veut garantir la fraîcheur des aliments qui sont sélectionnés par nos clients, tout en offrant une expérience qui est simple pour les consommateurs. Les gens vont sauver du temps», a promis M. Plevano.

IGA offre un service similaire depuis plus d'un an dans certains secteurs, sans véhicule réfrigéré.

Walmart Canada offre aussi depuis mardi la possibilité pour ses clients de la région de Montréal de faire la cueillette de leur commande d’épicerie en ligne.

Investissement important

Sans dévoiler de chiffres, M. Plevano a parlé d’un investissement important pour Metro. Ce service est offert dans trois supermarchés de la région de Montréal depuis octobre dernier.

«On a de très bonnes réactions de la part des consommateurs», a-t-il indiqué.

Les ventes en ligne sont en progression constante, a-t-il dit. Des frais de livraison variant de 4 $ à 8 $ seront facturés. En ligne, le total des achats a tendance à être plus élevé qu’en magasin puisque certains consommateurs préfèrent se rendre plusieurs fois par semaine à l’épicerie pour réaliser leurs emplettes.

-Avec la collaboration de Valérie Chouinard, TVA Nouvelles

Dans la même catégorie