/regional/montreal/monteregie

«Incident isolé»

De la drogue sur le terrain d’une école primaire de Châteauguay

Catherine Montambeault | Agence QMI

Barbara Jarvis / Facebook

Une mère a trouvé un sachet de drogue sur le terrain d’une école primaire de Châteauguay en début de semaine.

Barbara Jarvis a fait cette étrange découverte lundi, alors qu’elle marchait près de l’école anglophone St-Willibrord.

Le lendemain, elle a publié la photo du sachet sur Facebook en mentionnant qu’une telle quantité de «crystal meth» aurait été suffisante pour « tuer un enfant ».

 

«S’il vous plaît, rappelez à vos enfants de ne pas ramasser de choses par terre», a-t-elle écrit. Sa publication a été partagée près de 700 fois depuis.

La maman de trois enfants, dont aucun ne fréquente l’école St-Willibrord, selon l’hebdomadaire «Le Soleil de Châteauguay», a ensuite apporté la substance aux policiers.

Nathalie Langevin, porte-parole du Service de police de Châteauguay, a indiqué au «Journal de Montréal» que la drogue trouvée était de la famille des amphétamines. Elle ne peut cependant pas confirmer qu’il s’agit bel et bien de méthamphétamine.

«Incident isolé»

La direction de l’école St-Willibrord a envoyé une lettre aux parents, mercredi, expliquant qu’elle n’aviserait pas les enfants de ce qui s’est passé pour ne pas les effrayer.

Toutefois, si certains en parlent à un membre du personnel, celui-ci leur dira de signaler tout événement suspect à un adulte, indique-t-on.

«Merci de comprendre qu’il s’agit d’un incident isolé et qu’éduquer nos enfants est le meilleur plan d’action», a écrit la direction.

Aucune enquête n’a été entreprise par la police.

«Le Journal de Montréal» n’a pu joindre Mme Jarvis mercredi. L’école St-Willibrord n’a, quant à elle, pas répondu à notre demande d’entrevue.